Le ravi : un essentiel de la crèche de noël

Publié le 04/12/2020

À l’approche des fêtes de Noël, vous avez d’ores et déjà peut-être déjà érigé et décoré votre sapin ! Mais qu’en est-il de votre crèche ? De formes et de dimensions très variables, les crèches font partie des éléments qui viennent compléter les décorations de Noël dans les foyers de tradition chrétienne. Si celle-ci peut être minimaliste et n’abriter que les personnages principaux de la Nativité (Jésus, Marie, Joseph), mais elle peut aussi être plus complète et accueillir également les santons dont le ravi fait partie. Qui est ce personnage essentiel de la crèche ? Quelle est son origine et son histoire ? Explications dans l’article.

Le ravi : qui est ce personnage de la crèche et quelle est son histoire ?

L’histoire du ravi

Vous avez peut-être déjà entendu cette expression qui disait : “le ravi de la crèche”. Peu flatteuse, celle-ci désigne une personne naïve, peu débrouillarde et généralement peu intelligente. Toutefois, vous ne connaissez peut-être pas l’histoire derrière cette expression qui emprunte ses origines à celle du santon de la crèche.

Ce personnage principalement reconnu par sa simplicité d’esprit a été créé dans la tradition des crèches provençales. Il désigne en quelques sortes “l’idiot du village” pour les plus péjoratifs mais évoque également un personnage qui s’émerveille de tout et tout spécifiquement de la naissance de Jésus.

On note ainsi une certaine dimension philosophique à ce santon. En effet, si l’on peut être doté d’une grande intelligence, celle-ci ne nous épargne pas les tracas et les perpétuelles interrogations sur le but de la vie ou sur le moyen de laisser son empreinte sur Terre. Ces questions aussi érudites soient-elles n’apportent généralement pas le bonheur à celui qui s’y penche. En revanche, le ravi quant à lui est très loin d’imaginer ce genre de scénarios et se contente ainsi du moment présent. En se réjouissant de chaque instant, il paraît heureux de vivre et peu concerné par les soucis du quotidien.

Personnage modeste, il tient néanmoins une place à part entière dans le village et s’occupe de menus travaux de diverses natures. Habillé de manière simple, il apporte de la joie autour de lui et suit le chemin du bonheur par la simplicité.

La représentation du ravi

Le ravi est un personnage le plus souvent représenté dans des habits simples, coiffé d’un bonnet sur sa tête et les bras en l’air pour souligner son ravissement et son immense joie à la naissance de Jésus. Contrairement aux Rois Mages, le ravi n’a pas les moyens d’offrir quoi que ce soit pour célébrer la naissance mais transmet simplement son bonheur d’être là.

A ne pas confondre avec le personnage du pistachié

Le personnage du ravi est communément confondu avec le santon du pistachié qui a pourtant un rôle et une histoire bien distincts. La principale raison qui nous amène à confondre le pistachié et le ravi vient du fait que tous deux ne sont pas caractérisés par leur belle allure bien au contraire. En revanche, si leur toilette est peu flatteuse, les raisons à cela ne sont pas les mêmes. En effet, le pistachié ne manque pas de moyens contrairement au ravi mais mène une vie désordonnée entachée par l’alcool et les mœurs dissolus. Tout comme le ravi, il est en revanche lui aussi décrit comme étant de nature naïve. À la naissance de Jésus, il va faire preuve de générosité et offrir son butin de chasse.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Newsletter